Gerardo Jerez Le Cam,

Maestro du Tango Balkanique !!

Compositeur et pianiste franco-argentin, Gerardo est un maître d’une grande simplicité et humanité. Son parcours parle pour lui : avant son arrivée en France, en 1992, il dirige pour des compagnies d’Opéra en Argentine, et intègre des ensembles de musiques clasiques , contemporaines, folklore et tango.

Depuis, il n’a eu de cesse de créer, rencontrer, composer pour et avec quelques uns des plus grands artistes à la fois classique mais aussi de tango tels que Juan José Mosalini, Osvaldo Calo, Gotan Project, l’Orchestre symphonique de Buenos Aires ou encore le quatuor Debussy. Et bien sûr aussi  pour son partenaire de toujours, le violoniste roumain Jacob Maciuca, avec lequel il crée le tango balkanique !

Voici venir une grande nouveauté en 2023… Gerardo en piano solo et au chant autour de  son rapport au tango….

 

Tangos Marginales

L’histoire d’un tango imaginaire et futur,
à travers des compositions instrumentales mais aussi des chansons.
Les textes des grands poètes argentins se joignent à ceux de Gerardo pour raconter une autre histoire de cette musique urbaine.
Le maestro propose un tango contemporain, qui garde sa force nostalgique et les clefs d’une liberté expressive unique.
Le fil conducteur du concert sera comme un dialogue entre le parcours musical et les expériences de vie de Gerardo et  le tango et son histoire.
Chaque pièce raconte une anecdote et des images vécue dans son enfance argentine et son chemin migratoire…

Cliquez ici pour en savoir plus

Buenos Aires, esquinas y fugas

Ah que cela fait du bien de trouver ici une musique vivante, inventive et tellement généreuse, un véritable coup de poignard (brava daga) dans cette fourmilière où tant (trop) de revival entendu ici ou ailleurs, nous ferait presque croire que le tango fût devenu un genre figé aux expressions d’hier. Ici, Gerardo Jerez Le Cam échafaude, arrange, bâtit, cherche et compose un nuevo tango qui est le sien, un tango turbulent, éveillé, biologique ! Les arcanes du genre demeurent mais sont fortement calligraphiés et imaginés tout au long des titres de cet album dans les secrets et les mystères de la magie de cet exceptionnel pianiste, dont les doigts sont tout aussi emprunts de Friedrich Gulda, Gerardo Gandini ou de notre Gustavo Beytelmann, ce qui ne l’empêche nullement d’ailleurs d’être un artiste farouchement indépendant ! Bernard Cavanna, compositeur

Gerardo Jerez Le Cam, piano, compositions;Jacob Maciuca, violon; Manu Comté, bandonéon